La parodontologie

La parodontologieLa parodontologie est une spécialité dentaire qui se penche sur le traitement de la dentition jusqu’à sa racine. Le parodontologue ou parodontiste soigne les maladies parodontales qui sont causées par des infections dues aux microbes. Un contrôle régulier de l’état de votre mâchoire chez votre chirurgien-dentiste et un soin des gencives associé à un bon brossage peut éviter qu’une simple gingivite ne se transforme en parodontite.

Le premier symptôme : la gingivite.

La gingivite se manifeste par l’apparition de saignements au niveau des gencives. Cette inflammation plutôt courante peut facilement se soigner par la pratique d’une bonne hygiène bucco-dentaire et un détartrage semestriel. Un défaut de traitement risque de transmettre l’irritation au niveau des tissus, se transformant alors en infection. Ne pas consulter votre chirurgien-dentiste dans l’un de ces cas risque de faire évoluer la pathologie vers une parodontite. Les conséquences sont le déchaussement des dents, une hyper sensibilité aux aliments et boissons chaudes et froides, une mauvaise haleine permanente, des abcès dentaires voire une mobilité des dents.

La parodontite

Il s’agit d’une pathologie sérieuse qui nécessaire une prise en charge rapide. En effet, une infection qui tarde à être soignée risque de laisser proliférer les bactéries au niveau de la gencive et des dents. Celles-ci ne rencontrant pas assez de résistance immunitaire, elles vont attaquer l’os alvéolaire. Ne pas intervenir risque de mener à une destruction de la masse osseuse dentaire, affectant l’état de santé général du patient et menant à la perte des dents infectées.

Les traitements préconisés

Dès les premières apparitions des symptômes parodontaux, certaines dispositions doivent être prises afin d’enrayer le processus d’infection. Cela débute par un détartrage minutieux, y compris en-dessous des gencives afin d’éliminer toute trace microbienne. En fonction de l’importance des affections, ce traitement peut être complété par la prise d’antibiotiques. Dans les cas les plus graves, notamment suite à un manque de réaction lors des premiers signaux d’alerte, il peut être nécessaire de procéder à une implantation dentaire, voire à la pose d’une prothèse parodontale.

Le rôle du chirurgien-dentiste

Mis au courant dès les premiers symptômes d’une gingivite, votre praticien va tout mettre en œuvre pour prévenir l’apparition d’une maladie parodontale. Dans le cas où son intervention est requise tardivement, il va s’efforcer de préserver la fonction essentielle des dents, c’est à dire de pouvoir mastiquer sans peine afin de broyer les aliments avant de les avaler. Il va également veiller à préserver l’aspect esthétique de la mâchoire afin que le patient puisse continuer à sourire sans complexe.