La chirurgie des dents de sagesses

La chirurgie des dents de sagessesLes dents de sagesse ne sont pas systématiquement arrachées. En fonction de la croissance de celles-ci et de la configuration de vos mâchoires, votre chirurgien-dentiste procède à un examen minutieux, en s’aidant d’une radio panoramique qui lui permet de jauger de l’utilité ou non de les extraire. Celles qu’on appelle troisièmes molaires doivent généralement être retirées si elles poussent de travers, si leur croissance est douloureuse ou si elles créent des abcès. De nouvelles techniques ultra modernes permettent d’opérer en réduisant au maximum l’impact de la chirurgie tout en maîtrisant la douleur. Il n’est plus nécessaire de recourir à une anesthésie générale. Grâce à des anesthésiants localement injectés désormais très performants, il est possible d’effectuer l’opération sans difficulté tout en veillant au bien-être post-opératoire du patient. Deux heures de temps suffisent généralement à retirer les quatre dents de sagesse.

Opérer sous anesthésie locale permet un rétablissement rapide

L’anesthésie locale présente moins d’effets secondaires que l’anesthésie générale. La bouche par exemple est moins ouverte dans ce cas, ce qui permet de moins en souffrir après extraction. La glace peut être apposée tout de suite après l’intervention sans attendre le réveil du patient, ce qui réduit le gonflement de la bouche. Le patient peut enfin s’alimenter dans un laps de temps beaucoup plus court et sans difficulté.

Opérer sous anesthésie locale évite tout risque d’incident

L’anesthésie locale préserve de tout risque d’incident. Même si la proportion d’accident sous anesthésie générale est extrêmement faible, de l’ordre de 1 sur 150 000, le risque existe néanmoins. Il est de fait beaucoup plus agréable, plus sûr et plus confortable d’être opéré directement sous anesthésie locale au sein du cabinet dentaire. Quoi qu’il en soit, votre chirurgien-dentiste vous guidera et vous expliquera toutes les étapes de l’opération au préalable.

Quand faut-il retirer les dents de sagesse ?

L’âge idéal moyen pour faire extraire ses dents de sagesse se situe entre 17 et 20 ans. Mais si elles ne se présentent pas mal ou si elles ne causent pas de désagréments, il n’est pas indispensable de les extraire tout de suite. Une consultation annuelle ou semestrielle chez votre chirurgien-dentiste permet de s’en assurer et de surveiller la croissance. Même si elles ne se manifestent pas de manière désagréable au moment de l’adolescence, elles peuvent se rappeler à notre mémoire à tout âge. Elles peuvent sortir même à un âge très avancé, comme elles peuvent ne jamais apparaître.